Back to the top

Bodies of Solitude

“Souvent, les choses meurent ou s’étiolent parce qu’elles ont été trop touchées, meurtries, saccagées.
Mais parfois, il arrive que les choses se brisent parce que personne ne les a touchées du tout.

Peut-être qu’être oublié, incompris, délaissé – est ce qui nous rend fragile, faible.

Je l’ai vu, je le vois : avec l’âge, nous perdons le sens et le lien tactile.

Tout petit, nous vivons peau à peau contre nos parents, et quand vient l’adolescence ce sont encore les corps qui se cherchent.

Mais lorsque nous vieillissons, les étreintes se font plus rares, les corps prennent de la distance.

Certes, les petits enfants donnent quelques câlins qui font du bien à grand mère.
Mais grand mère, personne ne la touche plus vraiment.

Son dos, ses hanches, son ventre : le corps s’endort dans sa propre solitude.

Dans le monde du soin, nous parlons de plus en plus de ‘toucher énergétique’, du ‘toucher guérisseur’, que ce soit en massage ou plus subtilement en magnétisme, en reiki – mais attardons nous seulement sur ce que cela représente:

Nous avons profondément envie d’être touchés et de toucher en retour.

Notez bien, je déplore la commercialisation et consommation outrancière des ‘corps’ comme on le voit actuellement, réduits à objets de chair et de plaisirs.

Mais dans le monde du soin, dans les hôpitaux, j’ai entendu les corps tout autant que les êtres. Des corps de silences et de solitudes.
Les corps doivent être considérés de nouveau.

Après tout, c’est aussi cela qui nous manque lorsqu’on perd quelqu’un : sa matérialité, sa physicalité. Son odeur, sa saveur, sa texture. Sa forme, ses contours, sa densité.

Le corps lui aussi, souffre de l’absence de visite. On ne va plus à sa rencontre.

Mais il nous faut le rencontrer non d’une main froide et technique, mais d’une main aimante et chaleureuse qui soit le véritable prolongement du cœur.

Une simple main bienveillante sur une épaule dans le milieu médical rassure et signale une attention, une présence.

N’oubliez pas –

Ce sont des mains qui vous ont recueilli pour vous déposer sur le sein de votre mère.
Ce sont des mains qui ont tenu les vôtres pour vous apprendre à marcher.
Ce sont des mains qui ont préparé votre repas.
Des mains qui ont recueilli vos larmes.
Des mains qui sèment et qui récoltent dans les champs.
Des mains qui, paumes ouvertes, invitent l’oiseau à picorer quelques graines.

Des mains qui retiennent ou qui délivrent.
Qui guérissent ou qui meurtrissent.

Ce sont aussi des mains qui, poing fermé, frappent et achèvent leur frère.
Ce sont des mains qui accusent, qui jugent, qui signent, qui condamnent.

Moi je rêve de mains jointes.
De mains tendues vers le ciel.
De mains que la terre et le soleil a travaillé.
De mains tenues ensemble.
De mains sur le cœur.
De mains qui construisent leurs espérances et leurs folies.
De mains qui ne résistent pas à la rencontre caressante d’une peau nue.
De mains qui dessinent des chemins entre les étoiles.

Je veux croire que tout ce que la main gauche de l’homme a brisé, la main droite peut le reconstruire.
Parce qu’il y a dans l’homme une faiblesse qui n’a d’égal que sa grandeur.

Moi, j’ai tout appris des mains comme on lit les sillons des arbres.

Ce sont les mains de mon père qui ont consolé mes nuits.
Et ce sont mes mains qui ont fermé sa paupière.

Vous savez, je crois que cela fait bien longtemps que nos cœurs ne sont plus intacts.

Mais nos mains elles, elles ont encore leurs volontés.
Laissez les faire.

La vie, ça ne se pense pas.
Ça se touche, ça se caresse, ça se tremble.

Aujourd’hui, prenez dans vos bras quelqu’un que vous aimez, qui vous fait du bien, qui a une signification pour vous.

Le geste est éloquent quand la parole est hésitante.
Et le geste, est toujours entendu.

Le corps est tout entier une oreille.

C’est aussi pour cela qu’il nous faut aller vers une médecine de la ‘sensation’ et retrouver l’importance de l’Olfactothérapie, de la Musicothérapie, et tout ce qui ouvre à la vie.

Assez du diktat cartésien – Je pense donc je suis.

Clamons ensemble: Je (res)sens, donc je suis.”

Emmanuelle Soni-Dessaigne

LOVE MEDICINE

OLAM STUDIO presents a Y.N PRODUCTION production a EMMANUELLE SONI-DESSAIGNE picture ALAIN ESKENAZI

© Copyright Emmanuelle Soni-Dessaigne LOVE MEDICINE. 2018-2019. ALL RIGHTS RESERVED.